Le guide de l'art floral japonais !

Le guide de l'art floral japonais !

Pour une occasion particulière, lors des cérémonies religieuses ou tout simplement pour décorer notre table et notre intérieur, ou encore notre jardin, nous faisons toujours recours à l'art floral. En effet, l'art floral rendra l'événement plus raffiné et votre espace plus élégant. Découvrons alors dans cet article l'art floral japonais.

La spécificité de l'art floral japonais

Si l'art floral occidental consiste à faire valoir un assemblage de fleurs, l'art floral japonais, quant à lui, tient à nous illustrer un arrangement floral tout simple avec très peu de fleurs, mais pourtant très séduisant.

Les différents types d'art floral japonais

Il existe principalement 3 types d'art floral japonais :

  • Le Bonsaï

Le Bonsaï ou Bonzaï le plus connu est un arbre comme parmi tant d'autres, avec des feuilles et des tiges. Mais la différence se situe au niveau de la taille. En effet, c'est un arbre nain ou nanifié et toujours cultivé en pot. D'ailleurs, étymologiquement, Bonzaï veut dire « arbre en pot ». Cet arbre qui est exclusivement décoratif peut être créé à partir de n'importe quelle plante si bien qu'il existe en plusieurs espèces de divers types.

Par ailleurs, il faut qu'il soit créé à partir d'une plante bien solide et en bonne santé, avec des tiges lignifiées, une plante qui peut avoir de véritables branches, et surtout une plante qui peut être cultivée pour rester indéfiniment de taille petite dans un pot. Le Bonsaï peut être cultivé, tant en intérieur qu'en extérieur. Les plus beaux spécimens de Bonsaï sont ceux composés à partir des espèces d'arbres importées surtout du Japon, de la Corée ou de la Chine.

  • L'Ikebana

L'Ikebana est le plus vieil art floral japonais pratiqué dans le monde. D'apparence, cet art semble être tout simple à réaliser ; mais en effet, il doit être créé en se référant à des traditions et techniques japonaises. L'Ikebana qui peut être traduit par « faire vivre les fleurs » se distingue par la recherche de la mise en valeur des fleurs en harmonie parfaite avec les couleurs, le rythme, la disposition de tous les éléments de la fleur, ainsi que l'agencement de l'espace ; si bien qu'en l'observant, on se croyait être en présence d'une magnifique sculpture.

  • Le Kokedama

Le Kokedama est l'art floral japonais le plus récent, traduit par « petite boule de mousse ». C'est une manière simple et naturelle de valoriser une plante, tout en y apportant de la douceur et de la légèreté. Cet art est créé à partir d'un assemblage de plusieurs anciennes techniques japonaises. Avec le Kokedama, de forme sphérique, on utilise des matières naturelles telles que l'argile, la terre, la sphaigne et la mousse. Cet art peut être suspendu ou posé sur un plateau. On peut sentir à travers chaque conception la personnalité de son créateur ; et c'est cela qui fait sa particularité.

Entretien de l'art floral japonais

Cet art floral nécessite peu d'entretien. Par ailleurs, comme toute plante, il faut :

  • Le vaporiser ou le tremper dans de l'eau une fois par semaine
  • Le mettre dans un endroit ensoleillé, puisqu'il a besoin de lumière, mais pas en contact direct au soleil ni exposé aux courants d'air.

Autres articles

On vous dit tout sur l'art floral de Noël !

Le sapin de Noël et ses décorations, les guirlandes scintillantes décorant toutes les pièces… cette ambiance d'air de fête qui nous promet déjà...